“Petit pot de colle”

“Petit pot de colle”

Petit pot de colle, c’est une chanson que fredonnait Marie, la maman d’Elisabeth (ou de Babou pour ceux qui suivent 🙂 ) lors d’une séance que nous avions réalisée au lever et au coucher du soleil fin octobre de l’année dernière.

C’est Marie qui m’a fait découvrir ce petit bout de tendresse. Un premier partage dont je suis tombée sous le charme, que je vous partage à mon tour:

Petit Pot de Colle

Viens coller ta peau
Douce comme un pétale
De coquelicot.
Viens scotcher tes lèvres
Tout contre mon coeur,
Etancher ta fièvre,
Laper mon odeur.

Ta main ne cesse de voltiger,
Funambule refusant de tomber
Dans le sommeil.
Tes cheveux tout légers, légers,
Petite tête ébouriffée,
Parfum de miel,
Je t’serre un peu plus fort,
Mon si joli trésor…

Petit pot de colle,
Viens coller ta peau
Douce comme un pétale
De coquelicot.
Viens scotcher tes lèvres
Tout contre mon coeur,
Etancher ta fièvre,
Laper mon odeur.

Moi j’essaie de t’imaginer
Le jour où tu sauras m’appeler
“Maman”.
Et ton regard, comme étonné,
Dans le mien, s’est attardé,
Juste à l’instant,
Avant de retomber
Dans la tiédeur sucrée…

Petit pot de colle,
Viens coller ta peau
Douce comme un pétale
De coquelicot.
Viens scotcher tes lèvres
Tout contre mon coeur,
Etancher ta fièvre,
Laper mon odeur.

Petit pot de colle,
Viens coller ta peau
Douce comme un pétale
De coquelicot.
Viens scotcher tes lèvres
Tout contre mon coeur,
Etancher ta fièvre,
Laper mon odeur.

Petit pot de colle…
Mon coquelicot…
Je t’ai dans la peau…

Véronique Lecomte – Petit Pot de colle

Depuis, d’aventures en aventures photographiques, j’ai eu l’occasion de suivre Marie et sa petite famille a plusieurs reprises.

Entre autre, le premier anniversaire de Babou et la famille qui s’agrandit. Pour l’occasion, Marie voulait de l’eau et de la nature, une combinaison que j’affectionne particulièrement. Ce jour là, il était prévu qu’on arrive en fin de journée sur Durbuy mais suivant la météo de près, nous avons décidé de tenter le tout pour le tout et de partir plus tôt que prévu. Alors oui, c’était décidé, malgré cette météo capricieuse, on ferait tout pour se rendre à Durbuy, ville dont je raffole, pour immortaliser la seconde grossesse de Marie.

L’après-midi et la soirée furent juste parfaites. Babou a été exemplaire du début à la fin, plutôt très coopérative, calme, sereine du haut de ses 16 mois. Autant la maman que la fille, elles ont été bluffantes vu les conditions. L’eau était à peine à 16-17 degrés mais il faisait 35 degrés et plein soleil. (Dur dur niveau réglages d’ailleurs.) On a donc décidé de quitter la Lesse et de partir dans la vieille ville de Durbuy ou j’ai aussi réalisé quelques photos … Après une tétée câlin pour Babou, nous nous sommes posés, avons profité d’une terrasse tranquillement et puis j’ai eu la chance d’être invitée pour un bon petit repas en terrasse ! Merci encore à vous d’avoir pris soin de moi Olivier & Marie !

Nous sommes ensuite retournés sur le bord de la Lesse, pensant profiter du coucher du soleil et de la belle lumière de fin de journée … Mais les nuages s’étaient gentiment installés cachant totalement le soleil. La lumière était tout de même beaucoup plus douce qu’en pleine après-midi, nous avons donc fini notre séance, comme prévu !

Une séance pleine de douceur, de tendresse, de rire et de sourires, de regards échangés, de baisers … de petits doigts pointés vers les avions, vers moi aussi ! Je suis fan ! 🙂

Ensuite, le retour. Et là, ce fut le plus difficile … Olivier, le super papa a assuré notre sécurité … Le retour ne fut pas des plus simples. Beaucoup de peur et de frayeur pour moi qui aient la hantise des pluies diluviennes sur la route … C’était ce jour si terrible ou le Brabant Wallon a beaucoup souffert par cette tempête … Des troncs d’arbres sur la route, un ciel d’une terrible noirceur, des vents violents, des coulées de boue, des arbres déracinés … Mais c’est sans regret pour moi, plus de peur que de mal au final ! Pour eux aussi, je crois, je l’espère même si on aurait aimé bien moins de frayeurs sur ce retour. On n’oubliera jamais cette aventure ! 😀

Assez papoté, place aux photos …

A toi Marie, à vous chère petite famille: Merci mille fois de me laisser partager vos photographies. Tu sais à quel point j’en suis fière et ravie. La nudité et l’allaitement sont encore bien trop tabou même dévoilés avec tendresse et pudeur. Je respecte bien sur le choix de tout un chacun mais le regard des gens qui changerait aiderait de nombreuses personnes à davantage s’assumer et à partager ce qui n’est plus toléré chez nous ou parfois même pointé du doigt et qui pourtant est simplement beau !
J’ai toujours été séduite de ta vision de la vie ainsi que de la vision que tu as de l’éducation. Je suis heureuse de vous avoir rencontrés, de vous suivre. Vous êtes une magnifique famille pleine de bon sens, de jolis projets, pleine de tendresse et d’amour, discrète et à la fois tellement marquante.

Merci pour tout, à toi, à Olivier et à votre adorable Babou.
A très vite pour la suite avec Croquette 🙂

DSCF7254 copie DSCF7262 copie DSCF7283 copie DSCF7353 copie DSCF7372 copie DSCF7392 copie DSCF7400 copie DSCF7409 copie DSCF7424 copie DSCF7437 copie DSCF7443 copieDSCF7453 copie DSCF7461 copie DSCF7468 copie DSCF7472 copie DSCF7480 copie DSCF7487 copie DSCF7498 copie DSCF7507 copie DSCF7517 copie DSCF7526 copie DSCF7527 copie DSCF7548 copie DSCF7555 copie DSCF7559 copie DSCF7563 copie DSCF7567 copieDSCF7582 copie DSCF7585 copie DSCF7586 copie DSCF7587 copie DSCF7588 copie DSCF7590 copie DSCF7592 copie